Défiler vers le bas

Bas

Inventer un bâtiment opérationnel et communicant

L’entreprise, en forte expansion, souhaite s’implanter sur une zone industrielle en périphérie de Rennes. Hall d’entrée, salle de réunion, bureaux d’études open space, bureaux de direction fermés, espace de stockage, atelier d’entretien du matériel, lieu de détente pour le personnel : le nouvel ensemble doit procurer un confort de travail maximal et valoriser le professionnalisme du Groupe Dacquin. À l’agence de prendre en compte les contraintes fonctionnelles et d’organiser le tout, dans une enveloppe budgétaire donnée.

Organisation et affichage d’un savoir-faire industriel

Le site de Servon-sur-Vilaine accueille un des trois ateliers mécaniques du Groupe Dacquin, spécialisé dans les fondations profondes. Stockage de matériel lourd (énormes forets, tuyaux de pompage des boues, camions de transport, grue de maintenance du matériel), atelier, bureaux, zones de circulations : les différents espaces sont organisés de façon à optimiser le process industriel, masquer le volumineux matériel, communiquer sur l’expertise métier.

Dimensionner et orienter les bâtiments

Point de départ : les dimensions du pont roulant de transport de charges lourdes, abrité par la coque métallique de l’atelier, soit 7 mètres sous plafond. À harmoniser avec des bureaux de 2,50 mètres de hauteur ! Solution : un cube proportionné à l’atelier. Ensemble, ils créent une imposante façade de 35 mètres de long percée d’un espace de circulation. Dans le cube se superposent hall d’accueil et secrétariat au rez-de-chaussée, salle de conférence et bureau de direction au premier étage, éléments techniques (chauffage, climatisation…) en hauteur. Le cube amorce le bâtiment des bureaux d’étude, orienté nord-sud. À l’extrémité, une terrasse en bois exposée au soleil prolonge la salle de détente du personnel. Les bureaux d’étude répartis sur les côtés reçoivent la lumière est-ouest, moins chaude et moins éblouissante. Un toit en rehaut apporte de la lumière naturelle dans les couloirs de circulation.

Valoriser l’expertise métier

Entre les bureaux, sous la charpente métallique apparente, les espaces techniques (photocopies, machine à café…) sont traités en containers industriels. Léger et aérien, un escalier en tôle dépliée part du sol de grès céram jusqu’au toit. Les bâtiments enserrent et masquent la zone de stockage des engins, enclose au sud par une haie champêtre arborée. L’image de marque du groupe s’affirme à l’extérieur dans le logo maxi format apposé sur le bardage métallique argenté et dans les grandes lettres métalliques 3D du nom DACQUIN, qui orientent vers l’entrée à hauban.

Durée
Etude 11 mois – Chantier 10 mois
Coût 1.2 K€

Remonter en haut

Remonter en haut